Pendant ce temps à La Courneuve…

Holland House library after an air raid, London, 1940 - source : Wikimedia Commons

… un véhicule est projeté sur la médiathèque, provoquant un incendie qui la détruit en grande partie.

Cela dit combien pour certain.e.s ces lieux, que l’on croit/souhaite démocratiques, bienveillants, inclusifs, ouverts… sont perçus par quelques uns (combien ?) comme ennemis, instruments et vitrines d’un pouvoir trop loin d’eux. C’est d’une bêtise confondante. Il faudrait pourtant savoir répondre à cette effroyable vide…

On peut lire un mémoire de l’ENSSIB à ce sujet : Incendies volontaires de bibliothèques : Bruit et silence des bibliothécaires écrit en 2010 par Hervé Renard.

Je pense aussi à cet étrange roman que je viens de lire : L’esprit de l’ivresse de Loïc Merle. Il décrit les dérives de quelques personnages pendant qu’une grande révolte embrase les banlieues et le pays, fait fuir le gouvernement parisien au loin, et livre la France et les protagonistes au chaos. C’est écrit d’un souffle, dans de longues phrases parfois à peine ponctuées, assez soûlantes (“esprit de l’ivresse” oblige), je saute des dizaines de pages, et pourtant il y a quelque chose qui tente de dire le malaise de l’intérieur, et c’est intéressant.

Holland House library after an air raid, London, 1940 - source : Wikimedia Commons
Holland House library after an air raid, London, 1940 – source : Wikimedia Commons

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *