Laissez Rembrandt tranquille

Il y a quelque chose d’à la fois désolant, pitoyable, et effrayant dans le projet Next Rembrandt : une analyse informatique détaillée des oeuvres du maître hollandais, saupoudrée d’une pincée de deep learning, donne lieu à cette croute imprimée en 3D, que l’on nous présente comme « le nouveau Rembrandt ».
Un cadre de Microsoft associé au projet nous annonce la bouche en cul de poule que « les données ont été beaucoup utilisées pour améliorer le business, mais on ne les a pas encore tellement utilisées pour toucher l’âme humaine. »
On aurait préféré qu’il la laisse tranquille.

next rembrandt