Géographie de la domination

David Harvey, Géographie de la domination, trad. N. Vieillescazes, ed. Les prairires ordinaires, 2008

« La marchandisation, la commercialisation éhontée de toute chose est, après tout, l’une des grandes caractéristiques de notre temps.
Mais la rente de monopole est une forme contradictoire. En la poursuivant, le capital mondial doit valoriser des initiatives locales distinctives (et, à certains égards, plus l’initiative est distinctive, mieux c’est). Ce qui entraîne également une valorisation de l’unique, de l’authentique, du particulier, de l’original, et de toutes les dimensions de la vie sociale incompatibles avec l’homogénéité présupposée par la production de marchandise. Et si le capital ne veut pas (comme il l’a si souvent fait) détruire l’unicité qui forme la base même de l’appropriation de rentes de monopole, alors il doit soutenir une forme de différenciation et permettre des développements culturels divergents et, dans une certaine mesure, incontrôlables, potentiellement opposés à son bon fonctionnement. C’est au sein de ces espaces que peuvent naître toutes sortes de mouvements oppositionnels, même si, comme c’est souvent le cas, les mouvements oppositionnels n’y sont pas solidement ancrés. Le problème du capital est de trouver des moyens de coopter, subsumer, marchandiser, et monétiser ces différences, du moins juste assez pour pouvoir s’approprier les rentes de monopole qui en résultent.  Le problème des mouvements oppositionnels est de savoir utiliser la validation du particulier, de l’unique, de l’authentique, des significations culturelles et esthétiques, de façon à ouvrir des alternatives et des possibilités nouvelles, plutôt que de laisser ceux qui en ont le pouvoir et l’inclination compulsive les utiliser comme un terrain fertile à l’extraction de rentes de monopole. »

David Harvey, Géographie de la domination (traduction Nicolas Vieillescazes, Les prairies ordinaires, 2008)

p.s : relire Le capitalisme esthétique d’Olivier Assouly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *