Terra incognita

Astronomy for amateurs, Camille Flammarion, 1904

« L’amour était la terra incognita par excellence. La politique l’ignorait, l’hédonisme n’y voyait qu’une chanson de salle de garde, les amoureux le désapprenaient en accédant à des responsabilités parentales. C’était une zone de silence. »

Raoul Vaneigem, Le Chevalier, la Dame, le Diable et la mort (Folio 2005, page 246)

Astronomy for amateurs, Camille Flammarion, 1904
Astronomy for amateurs, Camille Flammarion, 1904 – domaine public – source : Internet Archive

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *