Un chien qui court dans un champ

W.G. Sebald, L'archéologue de la mémoire, Actes Sud 2009
W.G. Sebald, L’archéologue de la mémoire, Actes Sud 2009

« Personnellement, je n’ai jamais aimé faire les choses de façon systématique. Pas même ma recherche pour le doctorat qui n’a jamais été conduite dans le respect des critères de rigueur attendus : je me suis toujours laissé guider par le hasard. Et plus j’avançais, plus j’avais le sentiment qu’en réalité c’est la seule façon de trouver quoi que ce soit ; je dirais que c’est un peu comme un chien qui court dans un champ. Regardez un chien qui obéit à son flair, la façon dont il traverse un bout de terrain est absolument imprévisible. Mais, invariablement, il trouve ce qu’il cherche. »

W.G Sebald, L’archéologue de la mémoire : conversations avec W.G Sebald, Actes Sud 2009